Localisation d’ouvrages

La société Topo-Ingénierie réalise des missions de reconnaissance des réseaux dans divers contextes, avec pour objectif d’obtenir une cartographie complète des existants dans l’emprise d’un projet.

Toutefois nous sommes également à même d’intervenir dans des cas spécifiques où la détection sera ciblée à un réseau unique ou à un ouvrage particulier.

Suivant la nature des investigations, nous adaptons nos méthodologies, et nos techniques, pour proposer une prestation « sur mesure » à nos clients.

Celles-ci pourrons être classiques, telles que l’utilisation de radar de sol dans la recherche de cuves par exemple, ou de regards,

L’utilisation de techniques radiofréquences pour la recherche de réseaux de communication,

Mais également plus particulières, dans le cas de recherche d’anciens Blockhaus, où l’utilisation de technique de recherche par magnétomètre nous a permis d’invalider l’éventualité de connexions entre bunkers, mais d’identifier un bunker enterré non répertorié.

Cette technologie nous aussi permis de positionner des anciens pieux dans un contexte de friches industrielles où devait être implanter un nouveau bâtiment, lui-même devant être réalisé sur pieux.

La technique de détection par magnétomètre permet l’acquisition de données magnétiques de haute résolution en analysant les variations de champs magnétiques terrestres ce qui permet en complément de détecteurs de métaux classiques de détecter des alliages ferreux à grande profondeur suivant la masse métallique recherchée. Dans le cas d’un ouvrage ferraillé du type d’un bunker, la détection se fera entre 5 et 10 m. Cette technologie associée à un système de géopositionnement par satellite permet de réaliser une cartographie du terrain laissant apparaître des anomalies magnétiques et leur intensité, cette méthode nous a permis ici de repérer les variations de champs provoquées par le ferraillage des ouvrages en béton armé. Le relevé des données d’acquisition à été réalisé en mode piéton permettant ainsi d’explorer toute les zones de suspicion de galeries qu’elles soient en culture ou en prairie.